creos xenoprotect : expérimentez la différence

Membrane de collagène résorbable offrant une facilité de manipulation exceptionnelle et une fonction de barrière étendue.

Membrane de collagène

Vue d’ensemble montrant un maillage dense, principalement composé de fibres de collagène hautement entrecroisées. Le détail circulaire élargi révèle des fibrilles de collagène dans leur apparence de stries transversales type. Grossissement x 10 000.

creos xenoprotect est une membrane résorbable, non réticulée chimiquement destinée aux procédures de régénération osseuse guidée (ROG) et de régénération tissulaire guidée (RTG). Cette membrane se compose d'un réseau de fibres de collagène porcin et d’élastine porcine hautement purifiées, ce qui lui confère une très haute résistance mécanique. Ce maillage dense maintient bien en place le matériau de la greffe osseuse, empêchant la migration des cellules indésirables pour une cicatrisation sans complication.

Pourquoi utiliser creos xenoprotect ?

Une barrière fiable et durable

Du fait du procédé de fabrication unique de creos xenoprotect, cette membrane est extrêmement résistante aux dégradations, ce qui permet d'obtenir une protection stable et prolongée du matériau de la greffe.1 Cette protection est obtenue sans la moindre réticulation chimique, ce qui garantit des conditions optimales pour l'intégration des tissus.

Gain de temps précieux grâce à l'exceptionnelle facilité de manipulation

Une différence notable observée lors de l'application de la membrane creos xenoprotect est sa facilité de repositionnement et de déploiement puisqu'elle ne devient pas collante quand elle est hydratée. Elle se réhydrate en quelques secondes et adhère parfaitement à la forme du défaut. De plus, la membrane peut être découpée et pré-façonnée en fonction du défaut spécifique, sans avoir à se préoccuper d'une forte augmentation de taille quand elle sera humidifiée.2

Facilement extensible et facile à suturer

La membrane creos xenoprotect est extrêmement résistante aux déchirures grâce à sa forte résistance mécanique, et ses fibres d'élastine lui confèrent une grande élasticité.1 Elle est ainsi facilement extensible sur la région du défaut et peut être suturée sans crainte de rupture.

Cicatrisation des tissus rapide et prévisible

Grâce au procédé de fabrication unique de la membrane, les propriétés de vascularisation et d'intégration des tissus de cette dernière ne sont pas compromises.1 Les histologies montrent clairement la formation rapide de nouveaux vaisseaux sanguins, ce qui conduit à la cicatrisation rapide et plus prévisible des tissus.

Trois tailles – Moins de gâchis

Qu'il s'agisse d'augmentations osseuses importantes ou de petits défauts parodontaux, l'adaptation optimale peut être obtenue sans meulage extensif. Cela limite le gaspillage et réduit les coûts, aussi bien pour vous que pour vos patients. creos xenoprotect est disponible dans trois tailles différentes : 15 x 20 mm, 25 x 30 mm et 30 x 40 mm.

Cas

Dr Philippe Russe, France – Rehaussement horizontal des crêtes

Situation : Traumatisme des deux incisives centrales maxillaires en 1994. Des dents avaient été réimplantées et une extraction a été pratiquée en novembre 2012.

Solution : Réhaussement horizontal des crêtes par greffe osseuse allogénique et avec une membrane de collagène creos xenoprotect. Pose de deux implants NobelActive après six mois de cicatrisation.

Consulter le cas (PDF, 725 kB)

Dr Oscar Gonzalez-Martin, Espagne – Préservation de l'alvéole d'extraction

Situation : Fracture de la première prémolaire gauche maxillaire, extraction dentaire indiquée.  

Solution : Protocole de ROG et pose différée d'implant.

Consulter le cas (PDF, 442 kB)

Dr Javier Alandez, Espagne – Préservation du site d'extraction

Situation : Fracture de la première prémolaire gauche maxillaire, extraction indiquée. 

Solution : Le défaut est comblé par de l'hydroxyapatite bovine. Une membrane de collagène creos xenoprotect est appliquée pour couvrir le défaut. Après trois mois, la réouverture de la zone traitée montre la régénération complète du défaut initial.

Consulter le cas (PDF, 367 kB)

Dr Giorgio Tabanella, Italie – Élévation du plancher sinusien maxillaire

Situation : Extraction de la première molaire supérieure à mauvais pronostic, sinus maxillaire pneumatisé avec volume osseux insuffisant pour la pose de l'implant.

Solution : Élévation du plancher sinusien maxillaire par membrane creos xenoprotect pour couvrir la fenêtre latérale.

Dr Giorgio Tabanella, Italie – Rehaussement horizontal

Situation : Deux incisives latérales supérieures manquantes, crête étroite et volume osseux insuffisant pour la pose d'implants. 

Solution : Protocole de régénération osseuse guidée avec membrane de collagène creos xenoprotect pour le rehaussement horizontal des crêtes.

Dr Giorgio Tabanella, Italie – Régénération osseuse guidée (ROG) et pose d'implant simultanée

Situation : Première molaire mandibulaire manquante, résorption de la crête osseuse.

Solution : Protocole de régénération osseuse guidée avec une membrane de collagène creos xenoprotect pour le rehaussement de la déhiscence du site implantaire après la pose d'un implant NobelReplace Conical Connection.

Dr Fabrice Clipet, France – Augmentation après pose d'implant immédiate.

Situation : Sondage vestibulaire de 7 mm et légère résorption radiculaire sur l’incisive centrale supérieure (dent n° 21).  

Solution : Extraction de la dent ne pouvant pas être conservée avec pose immédiate d’un implant NobelActive, greffon osseux composé d’un mélange d’os autogène et d’une matrice osseuse bovine déprotéinisée (DBBM), couvert d’une membrane collagénique creos xenoprotect.

Consulter le cas (PDF, 179 kB)

Pr Dr Mariano Sanz, Espagne – Préservation du site d'extraction

Situation : infection péri-apicale et fistule ouverte à proximité de la racine de l’incisive centrale supérieure (dent n° 21). Présence d'une lésion endo-parodontale, la dent est extraite. Perte d’os vestibulaire, une augmentation osseuse latérale est donc indiquée.

Solution : Une matrice osseuse bovine déprotéinisée (DBBM) est utilisée comme infrastructure et la membrane creos xenoprotect comme barrière de protection. Un implant est posé après six mois de cicatrisation sans problème.

Consulter le cas (PDF, 230 kB)

Publications

Bozkurt A et al.

Bozkurt A, Apel C, Sellhaus B, van Neerven S, Wessing B, Hilgers R-D, Pallua N. Differences in degradation behavior of two non-cross-linked collagen barrier membranes: an in vitro and in vivo study. Clin. Oral Impl. Res. 00, 2013, 1–9 doi: 10.1111/clr.12284 [publication électronique prévue avant version imprimée]

Pour lire le résumé des résultats, téléchargez la brochure Science First dans l'onglet des documents.

Lire l'étude intégrale

Wessing et al. Clin Oral Impl Res. 2013 (Supplement s9)

Wessing B, Bozkurt A, Sellhaus B, Emmerich M. GBR with a mechanically stable resorbable membrane as a potential alternative to autogenous bone block grafts. Clin Oral Impl Res. Octobre 2013:24(Supplément s9);153-154. DOI:10.1111/clr.12249.

Lire le résumé du poster

Implantologie Journal 2011/12 Edition spéciale

Implantologie Journal Special Print (SPECIAL PRINT Edition 5/11 and 5/12 • Volume 16) - Dr med. dent. Bastian Wessing, Dr. med. dent. Martin Emmerich, MSc 

“New Materials in GBR” and “Safe Bone Regeneration Through a New Collagen Membrane”

Lire la publication

Jahrbuch Implantologie 2014 Special Print

Jahrbuch Implantologie (SPECIAL PRINT Edition 2014 • Volume 20) - Dr med. dent Bastian Wessing, Dr med. dent. Martin Emmerich, MSc 

“What is Guided Bone Regeneration (GBR) Capable of Today?”

Lire la publication

Arrighi I et al.

Arrighi I, Wessing B, Rieben A, De Haller E.
Resorbable Collagen Membranes Expansion
In Vitro. J. Dent. Res 93 (Special Issue B):#631, 2014 (www.iadr.org)

Lire le poster

Témoignages

Pr Christer Dahlin, Suède

Pr Christer Dahlin, Suède

« J'apprécie vraiment la manipulation du matériau. Le fait qu'il ne perde pas sa forme lorsque vous le mettez en place est un avantage majeur. Vous avez ainsi la possibilité de retirer la membrane pour la tailler. Au bout d'une minute environ, quand elle est humidifiée, elle se fixe parfaitement à la surface de l'os et aucune fixation supplémentaire ne semble alors nécessaire. »

Dr Ramón Buenechea, Espagne

Dr Ramón Buenechea, Espagne

« C'est une membrane fine, facile à manipuler, qui s'humidifie rapidement et qui conserve ses propriétés de barrière. Elle peut être facilement suturée et/ou fixée, et elle s'adapte aussi facilement au défaut osseux. »

Dr Angel Fernandez Bustillo, Espagne

Dr Angel Fernandez Bustillo, Espagne

« J'ai utilisé des membranes de collagène pendant plus d'une dizaine d'années pour obtenir des résultats excellents.  Chaque type de membrane offrait différents avantages. Nobel Biocare a réussi à intégrer la plupart de ces avantages. J'ai été surpris par son hydratation rapide et uniforme. Elle est facile à découper et ne se replie pas sur elle-même. Elle représente la solution idéale pour l'élévation du plancher sinusal maxillaire et la régénération osseuse. »

Dr Ali Tahmaseb, Pays-Bas

Dr Ali Tahmaseb, Pays-Bas (cabinet privé, Anvers, Belgique)

« J'apprécie cette membrane car elle est très facile à manipuler par rapport à d'autres membranes que j'ai utilisées par le passé. Le facteur le plus important pour moi est le temps de résorption prolongé ; la membrane reste en place plus longtemps. »

Dr Bastian Wessing, Allemagne

Dr Bastian Wessing, Allemagne

« Nous sommes très satisfaits de cette nouvelle membrane. La membrane creos xenoprotect nous donne de bien meilleurs résultats que les membranes que nous utilisions précédemment. Ce que j'apprécie en particulier, c'est sa facilité de manipulation. Sa stabilité mécanique est très élevée et, lorsqu'elle est réhydratée, elle s'adapte parfaitement à l'os sous-jacent. »

Documentation

 

Êtes-vous client Nobel Biocare ?
Connectez-vous à votre espace personnel MyNobel et accédez à l'intégralité de la documentation (images, vidéos, brochures, instructions d'utilisation et documents de formation et de communication) via la section Ma Bibliothèque.

Références

Bozkurt A, Apel C, Sellhaus B, van Neerven S, Wessing B, Hilgers R-D, Pallua N. Differences in degradation behavior of two non-cross-linked collagen barrier membranes: an in vitro and in vivo study. Clin. Oral Impl. Res. 00, 2013, 1-9 doi: 10.1111/clr.12284 [Epub ahead of print]*

* Since 2013 the Remaix™ membrane (Matricel GmbH, Germany) has been marketed as creos xenoprotect by Nobel Biocare.

Lire sur Wiley Online

Arrighi I, Wessing B, Rieben A, De Haller E. Resorbable Collagen Membranes Expansion In Vitro. J. Dent. Res 93 (Spec Iss B):#631, 2014

Lire l'affiche