Surface implantaire TiUnite – des performances éprouvées

Amélioration de l'ostéointégration et de la stabilité des niveaux juxta-crestaux

 



Qu’est-ce que la surface TiUnite ?

Surface implantaire dentaire TiUnite

TiUnite est une surface implantaire qui améliore l'ostéointégration1 , même dans les conditions les plus difficiles.2-8 Elle se caractérise par une couche d'oxyde de titane épaissie, légèrement rugueuse et hautement cristalline, dotée de propriétés ostéoconductrices qui accélère l'ostéogenèse.

La surface TiUnite a fait preuve de son efficacité à maintenir la stabilité implantaire obtenue à la pose au cours de la phase critique de cicatrisation9 et de l'ancrage dans l'os environnant, par rapport aux implants usinés.10,11 La surface implantaire TiUnite peut par conséquent considérablement aider les praticiens à satisfaire la demande des patients pour retrouver de dents immédiatement.

5 raisons de choisir les implants à surface TiUnite

1. Preuves scientifiques sans précédent

La surface TiUnite est l'une des surfaces implantaires les plus recherchées sur le marché. Depuis son lancement en 2000, elle a été documentée cliniquement dans plus de 465 publications sur 382 études cliniques évaluant plus de 89 500 implants, chez plus de 22 600 patients et pendant 11,2 années de suivi au maximum.12

Dans la plus vaste méta-analyse jamais conduite sur une seule marque d'implants,13 la surface TiUnite a une fois encore constituée la norme scientifique, avec des résultats de 4 694 patients cliniquement évalués traités par 12 804 implants TiUnite dans 106 études prospectives analysées.

 


2. La prévisibilité de l'ostéointégration avec des taux d'échec réduits

La surface implantaire TiUnite a été introduite pour la première fois sur le sytème Brånemark en 2000. Ce passage d'une surface usinée à une surface TiUnite a permis une baisse évidente des échecs précoces, en particulier dans les zones présentant une faible densité osseuse.14,15

Incidence des échecs précoces des implants dentaires depuis l'introduction de la surface modérément rugueuse

L'incidence des échecs précoces plus faible observée après l'introduction de la surface modérément rugueuse, principalement celle des implants à surface TiUnite, était significative dans les deux mâchoires. Figure avec l'aimable autorisation du Pr Torsten Jemt, Suède.

3. Niveaux juxta-crestaux marginaux stables

Après la phase de remodelage osseux initiale, les niveaux juxta-crestaux marginaux sont restés stables à moyen et long terme avec la surface implantaire TiUnite.13,16

Niveaux juxta-crestaux marginaux stables avec l surface implantaire TiUnite

4. Succès à court et long terme

TiUnite maintient la stabilité de l'implant immédiatement après la pose avec une amélioration de l'ostéointégration et de l'ancrage dans l'os environnant.1,9,17 À long terme, l'implant maintient les niveaux de l'os marginal et des tissus mous, optimisant ainsi l'endurance fonctionnelle et les résultats esthétiques.13,16,18-23

Succès à court et long terme de la surface implantaire TiUnite

5. Faibles taux de péri-implantite

La surface implantaire TiUnite a été associée à une faible prévalence de la péri-implantite24 , son taux étant comparable à d'autres surfaces implantaires modérément rugueuses.13,25

*Sur 106 études, 47 ont mentionné des complications biologiques. Sur ces 47 articles, 19 cas de péri-implantite ont été signalés chez 5,2 % des patients (64/1229). Les auteurs ont conclu que, si les cas de péri-implantite ne sont pas survenus dans des études où cette complication n'a pas été explicitement signalée, sa prévalence serait de 1,36 %.

Cas clinique

Implant NobelActive, soutien des tissus mous et durs depuis 10 ans

Pose immédiate d’un implant NobelActive RP 4,3 mm x 13 mm dans une alvéole d'extraction récente. Réalisation d'une augmentation alvéolaire par xénogreffe et greffe de tissu mou autogène prélevé dans la zone tubérositaire, pour fermer l'alvéole et augmenter la quantité de tissu mou au niveau du site receveur. Une couronne en disilicate de lithium est scellée sur un pilier en zircone de forme anatomique.

Témoignages

Pr Matthias Karl, Allemagne

"Selon moi, la surface TiUnite est une surface implantaire extrêmement fiable, même dans les cas difficiles. C'est une surface extraordinaire qui maintient l'implant en place. Sa longévité est bien réelle, et prouvée."

Tomas_Albrektsson.jpg

Pr Tomas Albrektsson, Suède

"La méta-analyse est une autre preuve de l'efficacité de la surface TiUnite, mais d'autres types d'études cliniques confirment également sa haute performance . J'ai assisté au lancement de la surface TiUnite en 2000. Je croyais en cette surface à l'époque et je sais maintenant que j'avais raison d'y croire. C'est une superbe surface implantaire."

Le Professeur Bertil Friberg, de la Brånemark Clinic, en Suède, explique pourquoi il apprécie TiUnite.

Professeur Bertil Friberg, Brånemark Clinic, Suède

"La surface TiUnite a amélioré nos résultats, notamment dans l'os greffé et dans l'os de faible densité. Elle a clairement réduit de manière significative notre taux d'échec précoce."

Le Dr Thomas Müller-Hotop, en Allemagne, explique pourquoi il utilise la surface TiUnite pour toutes les indications.

Dr Thomas Müller-Hotop, Allemagne

"Depuis que la surface TiUnite existe, nous l'utilisons pour toutes les indications dans notre cabinet dentaire. Nous notons des avantages majeurs dans les situations complexes, telles que la pose d'implant immédiate, la mise en charge immédiate et la pose d'implant dans des os de faible densité."

Références

Ivanoff CJ, Widmark G, Johansson C, et al. Histologic evaluation of bone response to oxidized and turned titanium micro-implants in human jawbone. Int J Oral Maxillofac Implants 2003;18:341-348.

Lire sur PubMed

Rocci A, Rocci M, Rocci C, et al. Immediate loading of Brånemark System TiUnite and machined-surface implants in the posterior mandible: a randomized open-ended clinical trial. Int J Oral Maxillofac Implants. 2013;28(3):891-895.

Lire sur PubMed

Kolinski ML, Cherry JE, McAllister BS, et al. Evaluation of a variable-thread tapered implant in extraction sites with immediate temporization: A 3-year multi-center clinical study. J Periodontol 2014;85:386-394.

Lire sur PubMed

Marzola R, Scotti R, Fazi G, et al. Immediate loading of two implants supporting a ball attachment-retained mandibular overdenture a prospective clinical study. Clin Implant Dent Relat Res 2007;9:136-143.

Lire sur PubMed

Arnhart C, Kielbassa AM, Martinez-de Fuentes R, et al. Comparison of variable-thread tapered implant designs to a standard tapered implant design after immediate loading. A 3-year multicentre randomised controlled trial. Eur J Oral Implantol 2012;5:123-136.

Lire sur PubMed

Glauser R. Implants with an oxidized surface placed predominately in soft bone quality and subjected to immediate occlusal loading: results from a 7-year clinical follow-up. Clin Implant Dent Relat Res 2013;15: 322-331.

Lire sur PubMed

Liddelow G, Henry P. The immediately loaded single implant-retained mandibular overdenture: a 36-month prospective study. Int J Prosthodont 2010;23:13-21.

Lire sur PubMed

Mura P. Immediate loading of tapered implants placed in postextraction sockets: retrospective analysis of the 5-year clinical outcome. Clin Implant Dent Relat Res 2012;14:565-574.

Lire sur PubMed

Glauser R, Portmann M, Ruhstaller P, et al. Stability measurements of immediately loaded machined and oxidized implants in the posterior maxilla. A comparative clinical study using resonance frequency analysis. Appl Osseointegration Res 2001;2:27-29.

10 Albrektsson T, Johansson C, Lundgren A-K, et al. Experimental studies on oxidized implants. A histomorphometrical and biomechanical analysis. Appl Osseointegrat Research 2000;1(1):21–24.

11 Omar OM, Lenneras ME, Suska F, et al. The correlation between gene expression of proinflammatory markers and bone formation during osseointegration with titanium implants. Biomaterials 2011;32(2):374–386.

12 TiUnite literature search. Nobel Biocare Services AG. July, 2017.

13 Karl M, Albrektsson T. Clinical performance of dental implants with a moderately rough (TiUnite) surface: a meta-analysis of prospective clinical studies. Int J Oral Maxillofac Implants 2017;32(4):717–734.

Lire sur PubMed

14 Balshi SF, Wolfinger GJ, Balshi TJ. Analysis of 164 titanium oxide surface implants in completely edentulous arches for fixed prosthesis anchorage using the pterygomaxillary region. Int J Oral Maxillofac Implants. 2005; 20:946-952

Lire sur PubMed

15 Jemt T, Olsson M, Franke Stenport V. Incidence of first implant failure: a retro-prospective study of 27 years of implant operations at one specialist clinic. Clin Implant Dent Relat Res 2015;17(Suppl 2):e501-e510.

Lire sur PubMed

16 Östman PO, Hellman M, Sennerby L. Ten years later. Results from a prospective single-centre clinical study on 121 oxidized (TiUnite) Brånemark implants in 46 patients. Clin Implant Dent Relat Res 2012;14(6):852-860.

Lire sur PubMed

17 Zechner W, Tangl S, Furst G, et al. Osseous healing characteristics of three different implant types. Clin Oral Implants Res 2003; 14:150-157.

Lire sur PubMed

18 Degidi M, Nardi D, Piattelli A. 10-year follow-up of immediately loaded implants with TiUnite porous anodized surface. Clin Implant Dent Relat Res 2012;14(6):828-838.

Lire sur PubMed

19 Glauser R. Eleven-year results of implants with an oxidized surface placed predominantly in soft bone and subjected to immediate occlusal loading. Clin Oral Impl Res 2012; 23 (Suppl 7);140-141.11

Lire sur PubMed

20 Glauser R. Implants with an oxidized surface placed predominately in soft bone quality and subjected to immediate occlusal loading: results from an 11-year clinical follow-up. Clin Implant Dent Relat Res 2016;18(3):429-438.

Lire sur PubMed

21 Pozzi A, Mura P. Clinical and radiologic experience with moderately rough oxidized titanium implants: up to 10 years of retrospective follow-up. Int J Oral Maxillofac Implants 2014;29(1):152–161.

Lire sur PubMed

22 Imburgia M, Del Fabbro M. Long-term retrospective clinical and radiographic follow-up of 205 Branemark System Mk III TiUnite implants submitted to either immediate or delayed loading. Implant Dent 2015;24(5):533–540.

Lire sur PubMed

23 Froum SJ, Khouly I. Survival rates and bone and soft tissue level changes around one-piece dental implants placed with a flapless or flap protocol: 8.5-year results. Int J Periodontics Restorative Dent 2017;37(3):327–337.

Lire sur PubMed

24 Gelb D, McAllister B, Nummikoski P, Del Fabbro M. Clinical and radiographic evaluation of Branemark implants with an anodized surface following seven-to-eight years of functional loading. Int J Dent 2013:583567.

25 Albrektsson T, Buser D, Sennerby L. Crestal bone loss and oral implants. Clin Implant Dent Relat Res 2012;14(6):783-791.